Pour PROJETS, la critique d’art Anaël Pigeat crée un podcast, Conversations d’après une exposition, une plongée par les mots dans une exposition, qu’elle soit en cours, passée d’un mois ou de vingt ans. Pour le second épisode elle rencontre l’artiste Jennifer Douzenel.

Entre plans fixes et silence, Jennifer Douzenel parle de ses films comme de haïkus. Elle revient sur les sources d’inspiration de ses vidéos qui sont comme des peintures en mouvements. Ouverte à l’automne 2020, son exposition « Juste un somme » à la Galerie Edouard Manet de Gennevilliers, révèle un ensemble de nouvelles oeuvres : une (re)découverte de l’artiste française, dont le travail avait été remarqué et présenté entre autres par le Mucem, le Centre Pompidou-Metz ou encore chez Agnès B.